Accueil du site > Autres > Broadcast > Dossiers > SONOVISION : TAPAGES & NOCTURNES à l’unisson

SONOVISION : TAPAGES & NOCTURNES à l’unisson

Sonovision n°544 - Octobre 2009

Le mardi 27 octobre 2009 par Olivier Binet

Avançant de concert depuis une dizaine d’années, Tapages et Nocturnes officialisent leur rapprochement et ouvrent de nouveaux locaux à Clichy, en banlieue parisienne.

Tout mettre progressivement en commun ces dix dernières années mène à une union officielle. Le pas a été franchi en juillet dernier lorsque Tapages et Nocturnes ont bousculé, de facto, l’image des deux entités aujourd’hui réunies sous le label Tapages & Nocturnes. Cette impulsion avait pris sa source alors que l’actionnariat des deux sociétés était devenu commun, sous la direction générale d’Olivier Binet et Daniel Toni.

« À force de tout mettre en commun, service commercial, services techniques, etc., seules les structures étaient encore séparées, confie Olivier Binet. Le rapprochement s’est donc fait naturellement, petit à petit, malgré l’existence de deux entités juridiquement distinctes. »

Et si, au sein de l’entreprise, cette fusion s’est peu ou prou traduite par l’ouverture de nouveaux locaux à Clichy (Hauts-de-Seine), côté clients il n’en ressort que des bénéfices : des activités localisées et adaptées aux métiers du son couverts par Tapages&Nocturnes, ainsi qu’une uniformisation en termes de facturation.

Deux espaces dédiés

« L’officialisation de la mise en commun des structures Tapages & Nocturnes a conduit à un intérêt fonctionnel vis-à-vis des clients avec l’aménagement de nouveaux locaux à Clichy », précise Olivier Binet.

Une surface supplémentaire de 500 m2 permet aujourd’hui de répartir géographiquement l’offre par métiers, en complément des 900 m2 existant rue de Tocqueville dans le XVIIe arrondissement de Paris. La capitale demeure l’univers de la location du matériel portable d’avantage adapté aux conditions de tournage cinéma et un accueil tourné vers les ingénieurs du son, alors que Clichy devient le centre névralgique dédié au broadcast et aux opérations de grande envergure.

« A Clichy, l’accueil est davantage industriel, dans le sens noble du terme. Les opérations plus importantes sont gérées sur ce site. Elles bénéficient d’une zone de chargement adaptée aux besoins, avec des capacités de stockage accrue grâce à un entrepôt de cinq mètres de hauteur sous plafond », précise Daniel Toni.

Cette nouvelle surface permet aussi de préparer, dans des conditions optimales, les demandes des productions de télé-réalité par exemple, ou d’autres opérations nécessitant des régies flight. Bref, cet espace supplémentaire permet de déployer au mieux une configuration et sa programmation, d’estimer avec précision les besoins des clients, tout en leur garantissant un gain de productivité avec un outil opérationnel dès la livraison. Certains matériels ont, par ailleurs, été répartis sur les deux sites, à l’instar de l’ensemble des solutions de montage disponibles à la location, majoritairement des ProTools de DigiDesign, et quelques stations Pyramix de Merging Technologies, en fonction de leur configuration, « record »ou postproduction.

Lectrosonics fait son retour

Côté prévisions, Tapages&Nocturnes est loin de baigner dans le marasme économique généralisé qui a pu régner ces douze derniers mois.

« Nous pensions que 2008 allait laisser à désirer, que 2009 serait catastrophique... En fin de compte, 2008 fut en léger recul par rapport à l’année précédente, 2009 ne sera pas une année exceptionnelle, certes, mais nous sommes toutefois très confiants », note Olivier Binet.

Le chiffre d’affaires est passé de 7,5 millions d’euros en 2007 à 7,2 millions en 2008. Cette légère baisse est due au tassement de l’activité vente, qui a toutefois été rattrapé par un bon maintien de son cœur de métier, la location. Ce qui n’a pas empêché le loueur d’investir l’année dernière quelque 1,2 million d’euros dans son parc de matériel. Union officialisée avec Nocturnes, ouverture de nouveaux locaux... la société annonce également, en cette fin d’année, la mise en ligne avant le Satis de la nouvelle version de son site Internet. Lequel affichera en version « new look » l’ensemble de son catalogue et sa sélection de l’actualité produits et événements.

Durant le Satis, ainsi qu’aux trophées Siel-Satis, sera présenté le retour de Lectrosonics avec, en exclusivité française, de nouveaux systèmes HF intégrant la technologie Digital Hy-brid Wireless.

Article rédigé par Sébastien BRUMEL pour Sonovision

Poster une réaction



| Tapages & Nocturnes | 142 Rue de Tocqueville | 75017 | Paris | 01 43 18 36 00 | 01 43 18 36 09 | tapages@tapages.fr | SPIP | Suivre la vie du site | Réalisation Oniris Productions - Liseron