Accueil du site > Actualités > Dossiers > Merji et la musique de film

Merji et la musique de film

Studios post production sonore

Le jeudi 8 avril 2010 par Nlcolas Launay

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir, ou de re découvrir, les studios Merji.

Merji a toujours aimé enregistrer de la musique - acoustique de préférence - et voue un culte tout particulier à la musique de film. Les premiers mixages en multicanal (Dolby SR puis Dolby Digital) furent effectués pour Jean Jacques Beineix (Roselyne et les lions) et Jeunet et Carlo (Delicatessen). Thierry Lebon, ingénieur musique à l’époque étant devenu mixeur de long métrage, quoi de plus normal que de continuer, en toute connaissance de cause, le mixage de musique de films à Merji.

Merji dispose d’un savoir faire inégalable. L’écoute y est équalisée avec la courbe Iso comme dans tous les auditoriums de cinéma, l’assurance donc de retrouver en salle, ce qui a été fabriqué dans le studio. La grande connaissance par les techniciens des contraintes liées au cinéma, et plus précisément de la musique à l’image et du mixage avec les dialogues , confère à nos mixages une qualité esthétique et technique qui évite au mixeur cinéma de trop « enterrer » la musique. Cela passe aussi par un arrangement qui prend en compte les fréquences de voix et évite de surcharger cette gamme de fréquence.

Sur place, un piano C3 Yamaha dans une acoustique propre, une batterie Pearl à demeure avec accessoires et multiples percussions, des amplis guitare et basse dont un Bassman Fender de 1967 qui "sonne", un parc de microphones complet Neumann 149 tube, U 87, U 89, TLM170, U67 vintage, AKG C 441, C 414, D12, C 480 Sony C 48, Electrovoice RE 20, Beyer M160, Audio Technica ATM 25, MB 5K, MB 6K Préamplis Avalon TLA, Lafont et SSL et possibilité d’enregistrements en extérieur.



Parmi les derniers travaux effectués à Merji :
Enregistrement et mixage de la musique du film Mademoiselle Mumu de Joël Séria composée par Reinhardt Wagner (nominé aux Oscars 2010 pour la meilleure chanson de film pour Faubourg 36), Chansons du projet « sur un air d’autoroute » écrites par Franck Lebon et produites par Avalon Mixage pour Stéphane Legouvello de la musique du film « Le village des ombres » de Fouad Benhammou, Musique du film écrite et interprétée par Louis Sclavis pour le prochain film de Gil Porte...

De grandes figures de la musique de film et du jazz sont venues travailler a Merji, dont Carlo d’Alessio pour « Delicatessen », Angello Badalamenti pour « La Cité des enfants perdus »,Olivier Bernet, Laurent Bertaud et Jean Christophe Prudhomme, Bratsch, Anouar Brahem, Philippe Cohen Solal, François Couturier, Dominique Pifarély et Jean Paul Céléa, Claire Diterzi, Jean Pierre Drouet, Thomas Dutronc, Philippe Haïm, Nicolas Haas, Nicolas Jorelie, François Juillet, Ivan Jullien, Wojciech Kilar, Olivier Lliboutri, Jean Baptiste Loussier, Jean Pierre Mas, Jeff Miles, Laurent Petigand, Michel Portai et Daniel Humair, Sally Potter, Babik Reinhardt, Gérard Torikian ...


Pour plus d’infos sur Merjithur :
MERJI, 18 rue Parmentier 92400 COURBEVOIE
Tel : 01 47 88 10 01 www.merjithur.com

Poster une réaction



| Tapages & Nocturnes | 10 rue André Citroën 92110 CLICHY 142 Rue de Tocqueville 75017 PARIS | 01 43 18 36 00 | tapages@tapages.fr | SPIP | Suivre la vie du site | Réalisation Oniris Productions - Liseron